• Ton agenda DIY avec My365

    Quoiiii, un agenda papier ? aujourd’hui ? (sisi, je t’entends)
    J’ai beau être une geekette, ne jurer que par mon téléphone à la pomme, ma tablette et ma DropBox virtuelle, je n’arrive pas à me passer d’un support papier. L’agenda de l’ordi, c’est bien, mais j’ai besoin de mettre à plat mes idées, dans un seul cahier (et pas trouzemille feuilles éparpillées sur mon bureau !).

    Agenda personnalisable My365
    Quand on m’a proposé de tester l’agenda My2017, ma curiosité a été titillée par l’idée d’un produit issu d’une campagne de crowdfunding à succès, fabriqué en France, qui me guide suffisamment, tout en me laissant assez d’autonomie pour le personnaliser. Et puis, j’ai tellement lu les copines scrappeuses qui ne jurent que par le bullet journal…

    Un bullet journal, c’est quoi ?

    C’est un super outil d’organisation, pensé et créé par toi-même, selon tes besoins et tes envies.
    OK, c’est top sur le papier (haha), mais je n’ai pas le temps nécessaire à l’élaboration d’un tel outil…

    Le « bujo » (pour les intimes), donc, c’est pas pour moi (et je le regrette !).
    Mais un agenda classique, j’ai essayé l’année dernière, c’est trop strict, ça ne me convient pas non plus.
    My365 me semble avoir trouvé l’équilibre idéal : j’ai un cadre déjà défini, et plein d’options à paramétrer (geekette un jour…).

    Un agenda à customiser

    Pour la couverture, My365 existe en bleu ou gris.
    Il est fourni avec une jolie planche de stickers à utiliser au fil des pages. Et aussi des cartes toutes mignonnes !
    Bref, tu as déjà en goodies de quoi commencer ta déco perso :)

    Goodies Agenda personnalisable My365

    Il y a des pages adorables au début de l’agenda, mais je ne vais pas tout te spoiler… Ma chouchoute (du début) est cette jolie double page où tu peux rêver à tes voyages passés, prévus et fantasmés ! Hé oui, un agenda, ça sert aussi à se détendre :)

    Planisphère Agenda personnalisable My365

    Des pages pratiques pour s’organiser

    Il y a plein de double pages pour planifier, gérer au mieux, et pour tous les goûts : des planners mensuels, annuels, hebdo, différentes vues selon tes préférences. Vraiment, tu peux le faire à ta sauce, c’est juste assez cadré et en même temps parfaitement libre, j’adore !

    Planners annuels Agenda personnalisable My365

    Planner annuel visuel Agenda personnalisable My365

    Planner mensuel Agenda personnalisable My365

    Quand je customise mon agenda…

    Tu me connais, j’ai du mal à m’arrêter quand je dois customiser un truc…
    Alors je suis allée piquer les tampons de mes copines de DIY & cie : il y en a justement qui sont parfaits pour un agenda personnalisé !
    Des feutres, un peu de masking tape, voilàààà, on y est.

    Customisation Agenda personnalisable My365

    OK, ta vision n’est encore que partielle car je démarre mon agenda et que ce n’est pas ma semaine la plus chargée, celle entre Noël et le Nouvel An 😉 mais tu vois le potentiel !!

    Bref, je suis conquise, il ne va plus me quitter, avec sa couverture rigide et élastiquée, ses 2 marque-pages intégrés, il sera parfaitement au chaud dans mon sac à main.

    Logo Agenda personnalisable My365Oups, j’oubliais : si tu veux te procurer l’agenda My365 pour 2017, CLIQUE ICI (je n’y gagne rien, juste le plaisir de donner un coup de pouce à un joli projet).

    Et si tu es bien sage (chantage au Père Noël oblige, vu la saison), il y en aura un exemplaire à gagner sur ma page Facebook très bientôt !!

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    2 décembre 2016 • DIY et tutoriels, Tests et découvertes • Views: 190

  • Test : démêlant pour enfants Gouiran

    Démêlant pour cheveux d'enfants Kid Happy Monsters Beautélive - Gouiran

    Pourquoi tester un démêlant pour enfants, me diras-tu peut-être ?
    Parce que dans le cadre de mon activité (non rémunérée, donc quasi-illégale) de Maman, la lutte contre les nœuds dans les cheveux de ma mini de troizans est un bonheur au quotidien…
    Et que faire des chroniques beauté un peu décalées, j’aime bien ! Tu te rappelles de mon article sur mon shampooing de quadra ? Je l’utilise toujours, j’en ai déjà recommandé 2 fois :)

    Alors quand Gouiran Beauté m’a proposé de tester le démêlant Kid Happy Monsters Beautelive, sans rinçage et spécialement pour les enfants, j’ai sauté sur l’occasion. Voilà des mois que j’en cherche un en hypermarché, et pas moyen de mettre la main dessus, personne ne sait jamais me renseigner… Bref, j’ai dit « on fonce » et ma fille était ravie de se faire bichonner.

    Les cheveux des enfants

    Démêlant pour cheveux d'enfants Kid Happy Monsters Beautélive - Gouiran

    Source : Giphy.com

    Pour vous situer l’ambiance sur l’échelle des princesses (attends, tu vas comprendre), les cheveux de ma mini, c’est un mix entre Rebelle et Raiponce, vu qu’elle est un peu du genre princesse guerrière. Je résume : elle a beau se pavaner en tutu rose à paillettes, mettre un diadème et aussi des bagues à tous les doigts, elle court partout, rouge comme une tomate, derrière son grand frère, en mode échevelée et en sueur. Tu visualises ?

     

    Un super combo pour ce test produit : des cheveux fins, qui s’emmêlent en un rien de temps et pas moyen de faire tenir une coiffure sur mon zèbre d’amour.

    Le test du démêlant

    demelant-kids-beautelive-happy-monster-200-ml_072000100083_1Niveau packaging, je l’ai trouvé rigolo, les petits monstres sur le flacon n’ont rien d’effrayant, ils ressemblent bien à mes deux loustics :)
    Un spray, c’est exactement ce qu’il faut à une Maman (ou un Papa) en mode survie dans la salle de bains !

    Niveau odeur : un bon point, l’odeur n’est pas horriblement sucrée ni écœurante (comme dans la plupart des produits pour enfants, cf. les dentifrices bubble gum ou même le Doliprane, beurk…), et elle disparaît quasi instantanément.

    Niveau utilisation, il faut agiter un peu le flacon de démêlant pour mélanger et on pschitte sur la chevelure (3-4 fois chez nous) sèche ou mouillée, au choix.
    Après, un peu de brossage pour lisser le tout, sans aucun pleurs, BRAVO ! Les cheveux sont lisses et brillants, bien soyeux. SANS PLEURS NI CRIS NI CRISE (sisi, c’est un atout majeur du produit)

    Niveau prix, un peu moins de 10 euros, ça n’est pas exagéré pour un produit qu’on utilise ponctuellement et en petite quantité.

     

    On valide ce démêlant pour enfants

    Démêlant pour cheveux d'enfants Kid Happy Monsters Beautélive - Gouiran

    Source : Giphy.com

    Ici, on valide le produit : ce démêlant est efficace, entendez par là qu’il démêle vraiment bien, sans alourdir le cheveu. CQFD

    La demoiselle a l’impression de se faire chouchouter car elle a un produit « rien qu’à elle ».*

    * qu’il a donc fallu tester sur son grand frère, jaloux comme un pou (autre sujet intéressant, tiens), validé aussi, même si ça ne sert pas à grand chose vu sa longueur de cheveux, m’enfin, on ne va pas mégoter pour avoir la paix, hein ?

     

    > Si le cœur t’en dit, tu peux aller commenter mon article publié chez Gouiran, histoire de leur montrer comme ils ont bien fait de me confier ce test 😉

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    16 novembre 2016 • Beauté, Tests et découvertes • Views: 92

  • {DIY} Abécédaire en bois

    Abécédaire en bois
    Quand on apprend à écrire, un abécédaire, c’est LA référence (en l’absence de la maîtresse, évidemment).
    Mon fils étant en grande section de maternelle, je peux te dire que l’écriture, ça le travaille sévère… Je dois lui dicter les prénoms de ses copains pour les inscrire sur des carnets de listes d’invités pour son anniversaire (hein ?), mais il en a assez des lettres « bâton » et veut passer aux cursives (les lettres « attachées », quoi).

    Des lettres en bois

    Alphabet cursives en bois

    Chez BoAnita, on peut trouver plein de petits sujets en bois, mais surtout des lettres de toutes sortes et notamment un alphabet cursives en minuscules et majuscules, l’idéal pour ce projet d’abécédaire qui me trottait dans la tête.

    alphabet cursives en bois majuscules alphabet cursives en bois minuscules

    Entre 5 et 8 cm de hauteur (selon les lettres), pour 3mm d’épaisseur, elles sont parfaites pour être manipulées (ou décorées !).
    Une orthophoniste me disait justement qu’en ajoutant une texture qui gratte sur le dessus, ce serait un outil d’apprentissage idéal pour travailler le tracé du bout du doigt :-)

     

    Le support de l’abécédaire

    J’allais partir sur un simple châssis entoilé et je me suis souvenu de ce cadre 4 cases, absolument parfait pour mon projet d’abécédaire !
    (Le châssis reste valable si on veut faire tout l’alphabet, évidemment.)
    cadre 4 cases en bois

    De la peinture acrylique

    Un petit coup de peinture (au pinceau, ou en feutre comme ici), et mes éléments sont prêts !

    peinture acrylique noire sur bois

    peinture acrylique blanche sur bois

    Coller l’abécédaire

    Un peu de colle (ou de double face) m’a suffi pour assembler les deux parties du cadre.

    cadre en bois
    En ensuite les différents éléments du cadre : les lettres cursives (une minuscule et une majuscule) et 2 sujets en bois pour illustrer la lettre en question.

     

    Abécédaire en bois

    L’abécédaire en bois est terminé

    Le voici, mon abécédaire en version simplifiée, évidemment à développer : « a » comme « arbre », « A » comme « avion ».

    Qu’en pensez-vous ? Est-il aussi pédagogique que mon tableau des responsabilités ?

    J’attends vos remarques :-)

    Abécédaire en bois

    Et si vous voulez un excellent livre avec un abécédaire sympa et rigolo à lire, je vous conseille celui-ci qui est l’un de nos chouchoux dans notre bibliothèque (pardon, le visuel est tout petit, je ne trouve pas l’image en bonne définition pour vous la mettre en grand…) :

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    27 octobre 2016 • DIY et tutoriels • Views: 223

  • {DIY} avec La corbeille de fruits

    Offrez des fruits
    Quand on m’a proposé de tester les services de La corbeille de fruits, j’ai été séduite par le fait de pouvoir me faire livrer chez moi ce type de cadeau. Les photos du site m’ont emballée, je me suis tout de suite sentie transportée dans le potager de ma Mamie, avec toutes ces senteurs sucrées et naturelles…
    Quelle bonne idée d’aller chercher ces merveilles de fruits chez les producteurs et de nous en faire profiter avec une si jolie présentation ! Offrir une corbeille fruits pour un dîner ou un brunch, régaler les convives d’un anniversaire ou redonner du pep’s à une jolie Maman pour une naissance, en voilà une idée cadeau originale :-)

    La livraison de la corbeille de fruits

    Chouette, je rentre pile dans le secteur de livraison (secteur Paris, petite couronne et Val d’Oise) et ma livraison est programmée très rapidement. C’est la gentille Nathalie qui m’a déposé l’objet de ma convoitise, je vous dévoile donc les étapes du strip-tease de la corbeille de fruits (mais non, pas celui de Nathalie, suivez un peu…).

    La corbeille de fruits
    Un beau sac en kraft, un emballage naturel avec son ruban en toile de jute… Vite, il faut ouvrir cette merveille !

    La corbeille de fruits déballée
    Une fois le cellophane enlevé, les couleurs et les senteurs se bousculent ! Un véritable bouquet de fruits…

    Mais vous commencez à me connaître, je ne me suis pas arrêtée à la simple contemplation, ni même la dégustation de cette corbeille de fruits :-)
    Oui, il a fallu que je joue avec la nourriture !!

    Mes idées DIY avec la corbeille de fruits

    J’avais croisé la route des assiettes très amusantes de chez EzPz et j’ai immédiatement su que je pourrais vous proposer quelques DIY amusants et sains.

    Voici une première idée pour un petit déjeuner fruité : corn flakes (et leur pot à lait façon vache !), mûres, tranches de pomme et mirabelles.

    Petit déjeuner avec La corbeille de fruits
    Cette fois, pour un goûter vitaminé : fromage blanc, clémentine, petits biscuits au chocolat (miam) et une touche de groseilles et cassis pour ajouter une expression à cette bouille de clown.

    Goûter avec la corbeille de fruits

    Vous n’avez pas d’enfants ? Qu’à cela ne tienne, je vous ai trouvé une belle idée de petit déjeuner tardif (bah oui, si vous n’avez pas d’enfant, vous pouvez faire la grasse mat !) ou de collation tout à fait saine :)

    Collation adulte avec La corbeille de fruits

    Offrez des fruits

    Je sais, ça sonne un peu comme le slogan de Chirac « Mangez des pommes »… mais c’est tellement ça !
    Pourquoi offrir des fleurs quand on peut offrir du beau, qui sent bon et sera dégusté avec bonheur pendant plusieurs jours ?

    Vous savez maintenant que manger des fruits n’est pas ennuyeux, qu’on peut même en faire une activité créative avec vos petits. Je vous recommande d’ailleurs la lecture de « Bébés à croquer », une mine d’idées pour faire d’adorables petits animaux avec des végétaux.

    bbacroquer
    Si tout cela vous a donné envie de passer commande, sachez que vous pouvez obtenir une remise de 10 euros sur votre première commande (sur la carte, la mienne est le plus petit modèle de corbeille de fruits, déjà bien conséquent), avec le code suivant : JFW44MW1

    Allez, racontez-moi en commentaire ce que vous en avez pensé, si la découverte vous a fait saliver, toussa toussa… :-)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    10 octobre 2016 • DIY et tutoriels, Tests et découvertes • Views: 1133

  • {DIY} Tableau des responsabilités en maternelle

    DIY Tableau des responsabilités (maternelle) façon Montessori
    Nos enfants étant maintenant tous les deux scolarisés en maternelle, il nous est venu l’idée de leur proposer un tableau des responsabilités, version simplifiée pour leur âge, mais en les amenant toutefois vers plus d’autonomie.
    Éducation bienveillante, Montessori ou que sais-je, nous tentons de les faire grandir doucement et intelligemment. Nous voulons limiter nos rengaines du matin « viiiiiiite, dépêchez-vouuuuuus, on va être en retaaaaaard » (ça vous parle aussi ?).

    DIY Tableau des responsabilités (maternelle) façon Montessori

    Les bases de ce tableau des responsabilités

    Les enfants doivent déplacer leur propre badge à chaque fois que la tâche est accomplie.
    Pour simplifier l’utilisation de cette méthode pédagogique, j’ai opté pour un châssis magnétique (le même que dans mon premier livre). Recouvert de toile de coton blanche, il est utilisable immédiatement.
    Nous avons délimité 9 cases, 3 par côté : en haut et en bas, les tâches à accomplir et au milieu, de quoi placer les badges des enfants.
    Les cases sont faites très simplement avec un adhésif fantaisie, un masking tape à rayures, à la fois neutre et bien visible.

    DIY Tableau des responsabilités (maternelle) façon Montessori

    De la personnalisation pédagogique

    Ensuite, le super Papa a dessiné des icônes pour les tâches à réaliser : se lever, prendre son petit déjeuner, s’habiller.
    Une fois imprimées, les images ont été collées au double face sur le tableau.

    Chacun les siennes, dans des coloris fille/garçon, mais pas trop 😉

    DIY Tableau des responsabilités (maternelle) façon Montessori

    Des magnets à manipuler

    Les visuels représentant chaque enfant ont été collés sur de vieux badges (des restes de salons !). Un peu bricolés à la va-vite un soir, j’ai supprimé l’attache piquante du badge et collé un aiment au dos, puis collé au double face le visuel des enfants.
    Ils sont en passe de devenir très très beaux et bien finis grâce à mon adorable copine Catherine Martini qui va me faire de vrais magnets bien finis, avec l’image derrière la finition plastique !!

    DIY Tableau des responsabilités (maternelle) façon Montessori

    Et voilà, yapluka !

    Montessori, ou presque

    … juste pour que vous sachiez, je démystifie un peu ce tableau des responsabilités, façon Montessori : ils se battent maintenant pour savoir qui placera son badge en haut de la case, aucun des deux ne voulant pas être en bas…
    Voilà, tout est normal :-)

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    4 octobre 2016 • DIY et tutoriels • Views: 383

  • Fixer au mur sans faire de trou

    Dans la chambre bicolore des enfants, nous avons voulu leur ajouter de petits porte-manteaux (avec leur prénom !), mais comment les fixer au mur sans faire de trou ?
    J’ai découvert la gamme d’adhésifs de fixation de chez 3M, que je ne connaissais pas, mais alors quel coup de cœur !!
    Hyper simples d’utilisation, ils fixent tout sur un support lisse (ça ne marche pas sur papier peint, ni sur une cloison avec du coton gratté, j’ai testé) et se décollent sans faire de dégâts. Là aussi, j’ai testé, il y en avait dans notre nouvel appart : sur le même pan de mur, les miroirs collés au double face ont enlevé des bouts de mur, mais ces attaches 3M sont parties sans dommage.

    Initialement, on les vend pour fixer les tableaux, mais vous me connaissez, il faut toujours que je tente des trucs :)

    IMG_4787

    Le produit se présente de façon sobre, avec un mode d’emploi au dos, que je vous ai épargné tellement il est peu clair… Et vous allez voir que c’est pourtant d’une simplicité enfantine !
    Détails pratiques : pour fixer au mur, il y a différentes résistances au poids (1,8 kg ou 5,4 kg comme ici), différentes tailles de « languettes » et coloris blanc ou noir. Le prix varie selon, mais on se situe autour de 5 euros.

    Une fois déballées, les languettes vont fonctionner par paire : il faut les scratcher entre elles pour obtenir une attache façon double face, avec un adhésif de chaque côté.

     

    Après, il reste à décoller les pellicules de protection et zou, on fixe. Ça va, vous avez tout suivi, pas trop compliqué ? 😉
    J’en ai mis trois, je connais mes enfants, tendance brutos, j’ai préféré assurer le coup.

    Fixation_patere_3M

    Idéalement, il faut prendre ses repères au mur, coller sur le mur, attendre une nuit et ensuite poser le tableau.
    Je suis d’un naturel impatient, j’ai tout collé dans la foulée et ça ne semble pas bouger d’un pouce.

    Resultat-patere_Lucie

    Le petit plus : je suis contente de ne pas avoir troué mes murs, certes, mais j’aime aussi l’idée que si mes loustics se pendent comme des singes au porte-manteau, ils ne risqueront pas de se faire mal avec une vis qui se serait fait la malle !

    ASTUCE : si tu veux fixer une déco sur un mur porteur, pas la peine de sortir le marteau piqueur (je me comprends, tu voix l’engin, quoi), ces petites attaches seront absolument parfaites :-)

    Resultat-patere-Romeo

    6 juillet 2016 • Brico & travaux • Views: 353

  • Peindre soi-même : niveau laser et adhésif de masquage

    Mon titre est un peu moche et fait très « technique » : mais le niveau laser et l’adhésif de masquage sont vraiment des atouts fantastiques à avoir dans sa manche quand on a des travaux à réaliser !
    Dans le cas qui m’occupe, je voulais réaliser une chambre tricolore : du blanc pour le fond, et deux couleurs à mi-hauteur, une pour chaque côté de la chambre. Vert anis pour mon fils et rose corail pour ma fille, ils partagent leur chambre mais ont besoin d’un espace « à eux ».

    Régle n°1 – Au laser tu te guideras

    FullSizeRender2

    Dans l’article « brico » précédent, je te parlais de repeindre des murs de chambre en blanc. ils ne sont pas restés blanc longtemps, puisque je voulais de la couleur à mi-hauteur, te disais-je.
    On m’avait prêté ce niveau laser de chez Bosch, je n’en ai pas testé d’autre, mais celui-ci m’a semblé génialement pratique.
    Après quelques réglages (faits par l’homme, pendant que je bricolais ailleurs), cette petite bête projetait un beau faisceau laser à la hauteur souhaitée sur mes murs blancs, me guidant ainsi pour coller mon adhésif de masquage !

    FullSizeRender1

    Et dire qu’on avait fait des marques au crayon pour se guider… Complètement inutiles avec un niveau laser de ce genre !!

     

    Règle n°2 – Sur l’adhésif de masquage tu ne lésineras pas

    Venant fraîchement de repeindre en blanc toute la chambre, j’étais un peu frileuse à l’idée de coller un adhésif de masquage sur ma peinture (à peine séchée, planning travaux très serré, j’avais un peu peur que la peinture ne parte avec l’adhésif…).
    J’ai donc opté pour un adhésif de masquage de qualité de chez 3M, spécifié pour surfaces lisses, puisque mon mur était parfaitement préparé (mais si, je te l’ai déjà expliqué !).
    Très résistant, il ne s’est pas déformé (nous l’avons décollé parfois plusieurs fois pour bien se caler). Nous l’avons ensuite « doublé » par une ligne d’adhésif de masquage beige de faible qualité, juste pour élargir la zone de protection et éviter un coup de rouleau malheureux, si vite arrivé dans l’enthousiasme général (…).

    FullSizeRender3
    Ma peinture acrylique blanche n’a pas bougé d’un pouce et les raccords sont parfaits !

     

    Règle n°3 – Une peinture de qualité tu choisiras

    Nous avons appliqué une peinture corail côté fille, et une peinture vert anis côté garçon.
    Pour la petite histoire, nous avions choisi 2 coloris de la marque Hypnotik, fraîchement débarquée au BHV Marais : eau de citron et corail.

    Capture d’écran 2016-05-26 à 22.43.32
    À la livraison, la peinture jaune s’était déversée dans tout le colis, nous laissant le soin de tout laver, mais surtout de nous précipiter au premier magasin de brico du coin pour trouver un « équivalent ». Crois-moi que les guillemets ne sont pas là pour rien : aucune comparaison possible entre la peinture de remplacement et la peinture corail prévue.
    La peinture Hypnotik est un vrai bonheur à appliquer : une couvrance géniale, une viscosité parfaite, bref une seule couche aura suffi à obtenir une teinte lumineuse, alors que les deux couches de l’autre sont restées un peu ternes… Ce sont les aléas des travaux !

    IMG_4613

    IMG_4615

    Le résultat est harmonieux, nous sommes contents de notre idée, que nous avons mené à bien avec de belles finitions !
    Le niveau laser aura bien servi, nous l’avons rendu (la mort dans l’âme) à son (heureux) propriétaire :)

    IMG_4631

    24 juin 2016 • Brico & travaux • Views: 447

  • Ton bracelet Pandora : DIY ou pas ?

    Le bracelet style Pandora, tu connais ? On m’a proposé de tester les bijoux avec des perles style Pandora de chez Princesse Lou. Il s’agit de composer soi-même son bracelet, mais je craignais qu’il n’y ait pas trop de DIY dedans… Et puis finalement, n’ayant jamais approché ce type de perles (si si, je te jure…), je me suis dit que ce serait intéressant de les voir de plus près, alors j’ai dit oui. Et puis, je suis faible, je l’avoue, je ne sais pas résister à l’appel d’un joli bijou 😉

    Pour info, j’ai opté pour la simplicité : Princesse Lou propose tout au détail pour qui veut composer son bracelet 100% custo, mais il y a aussi des modèles tout prêts, avec de jolies harmonies. Étant finalement super speed (pour cause de déménagement), j’ai choisi deux bracelets que je trouvais très jolis : des tons un peu asiatiques pour l’un et du mauve pour l’autre, deux styles que j’aime beaucoup.

    Très joliment emballés, ils sont arrivés rapidement, rien à redire, accompagnés d’une petite carte et d’un flyer présentant le site. Je ne crois pas que ce soit lié à mon statut de testeuse, aujourd’hui toute boutique en ligne (qui se respecte) se doit de présenter au mieux ses envois, surtout si elle veut durer, non ?

    Comment ça fonctionne ?

    Passons au moment DIY de ce billet : je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir tout démonter pour me mettre en situation de qui achèterait au détail ses perles et devrait ensuite monter son bijou à domicile. Je crois que la vidéo vous « parlera » mieux que moi à l’écrit : c’est simplissime !


    Donc, si tu veux changer l’agencement de tes perles, en ajouter ou tout recommencer à zéro, aucun problème !

    Tu prends ton bracelet :


    Tu repères le fermoir :


    Et tu fais comme sur la vidéo :

    Maintenant, si ces bijoux te plaisent, si cela t’a donné une idée pour le cadeau de fin d’année de la maîtresse (sans casser ton PEL…), tu peux utiliser ce code promo :  MIREIA15
    Il est valable sur le site de bijoux fantaisie que je t’ai présenté, mais aussi sur le site de leur gamme en argent (plaqué et massif).
    Cela montrera d’où tu viens (donc que mon article t’a hautement inspiré !) et me ramènera quelques menus deniers pour payer les sandalettes de mes z’enfants (qui ne cessent de demander quand on pourra les mettre pour aller à l’école… mais la météo n’est pas avec eux).

    Enjoy ! :)

    16 juin 2016 • DIY et tutoriels, Tests et découvertes • Views: 387

  • Peindre soi-même : préparer ses murs

    Quand tu fais des travaux, tu voudrais que tout soit facile, mais il ne faut pas oublier de bien préparer ses murs pour que le rendu soit top et que tu ne galères pas trop en chemin.
    Je te raconte un peu mon aventure, mais tu y trouveras au passage des astuces bien pratiques !

    Règle n°1 – Tes murs tu prépareras

    IMG_4501

    Dans le précédent article « brico », je te parlais de bâcher ton sol et tu as pu voir une jolie photo de chambre rose à souhait.
    Voilà le premier défi qui nous attendait : repeindre en blanc deux chambres rose et mauve…

    Il a donc fallu préparer les murs : enlever chevilles, clous, adhésifs (du double face pour fixer des miroirs qui a arraché le mur en se décollant…), enduire les trous, laisser sécher, poncer pour avoir un mur bien lisse, trois fois rien, quoi !

    L’enduit, s’il t’en faut beaucoup : il existe en poudre, à préparer soi-même en mélangeant avec de l’eau. Je te souhaite bien du courage, car après il faudra tout poncer…
    S’il t’en faut peu (tant mieux !!), il en existe en petit pot déjà prêt, avec une spatulette dedans, très pratique si tu déménages et qu’on te demande de reboucher les trous que tu as fait au mur. C’est plus cher évidemment, mais c’est prêt à l’emploi (time is money).

    Tu comprends maintenant pourquoi je consacre un article au fait de préparer ses murs ?

    Après quoi nous avons pu passer 2 couches de peinture acrylique mono-couche (bravo aux gars du marketing qui ont trouvé ce nom idiot car impensable, sauf si ton mur est déjà blanc !) blanche, au rouleau (et c’est parti la muscu).

    IMG_4503

    Au passage, une astuce si tu peins au rouleau : après ta première couche, ne rince pas ton rouleau (tu perdrais de la peinture pour rien et risquerais de salir ton évier… sans parler de polluer les eaux usées) : mets-le dans un sachet congélation fermé, pour qu’il reste bien humide et ne sèche pas.
    Le lendemain matin, tu peux le reprendre direct pour la 2e couche, il est prêt à bosser (lui, hein, parce que toi, ton bras se rappelle bien de la veille…) !

    Et toi, as-tu des astuces de peinture à partager avec nous ? Mets-les en commentaire de l’article, on en profitera tous 😉

    10 juin 2016 • Brico & travaux • Views: 430

  • Peindre soi-même : astuces de protection

    Quand on s’attaque soi-même à des travaux de rénovation, il y a certaines évidences qu’on a tendance à laisser de côté, alors je vais vous rappeler les règles de base : d’abord, la protection de l’espace à rénover. Non, on ne bâche pas là où on va peindre, mais on préserve certaines zones (le sol, par exemple), mais peut-être aussi un gros meuble laissé au centre de la pièce (car compliqué à sortir).

    • Suite à un déménagement récent, j’ai largement arpenté les magasins de bricolage et de déco, vont en suivre une série d’articles bien pratiques autour de l’aménagement, des travaux et rénovations !

    Règle n°1 – Ton sol tu bâcheras

    Sol_bache

     

    Certes, la bâche a un coût (dont le prix est proportionnel à sa solidité et donc à son épaisseur), mais elle vous évite vraiment bien des misères : le pinceau qui tombe et roule sur tout le parquet, le pot dans lequel on butte en fin de journée car la fatigue se fait sentir, bref autant de galères évitées avec la pose d’une protection. Là, tu viens de comprendre que le journal étalé au sol, ça ne fera pas l’affaire, ce n’est pas là que tu grapilleras quelques euros sur ta factura finale.

    Bache_CastoJ’avais opté pour la bâche de protection pas chère (environ 3 euros) de chez Casto, vraiment pas très résistante, il fallait faire attention à bien soulever l’escabeau, sinon hop un trou. Mais elle a fait l’affaire.
    Avant de peindre, on enlève les plinthes (si si) et on prend le temps de fixer sa bâche de protection avec un adhésif de masquage (même du bas de gamme, pas la peine de prendre le top pour ça, mais ailleurs siiiii, on y reviendra).
    On pense aussi à mettre une serpillère en sortie de pièce : si les semelles des chaussures sont tachées, pas la peine de décorer toute la longueur du couloir…

     

    Découverte récente et coup de cœur : la bâche 3M en rouleau, avec adhésif intégré et système pour découper la longueur qu’on veut. Il reste à la déplier pour couvrir un meuble, pour ma part ce fut le plan de travail de la cuisine qui a servi de stockage à tout le matériel de peinture, je n’avais pas envie de le saboter avant même de m’en servir. 😉

    Bache_deroulante

    Bache-decoupe

    J’espère que ce premier article t’a été utile, n’hésite pas à ajouter en commentaire tes propres astuces, elles serviront à tout le monde !

     

    26 mai 2016 • Brico & travaux • Views: 446