Peindre soi-même : astuces de protection

Quand on s’attaque soi-même à des travaux de rénovation, il y a certaines évidences qu’on a tendance à laisser de côté, alors je vais vous rappeler les règles de base : d’abord, la protection de l’espace à rénover. Non, on ne bâche pas là où on va peindre, mais on préserve certaines zones (le sol, par exemple), mais peut-être aussi un gros meuble laissé au centre de la pièce (car compliqué à sortir).

  • Suite à un déménagement récent, j’ai largement arpenté les magasins de bricolage et de déco, vont en suivre une série d’articles bien pratiques autour de l’aménagement, des travaux et rénovations !

Règle n°1 – Ton sol tu bâcheras

Sol_bache

 

Certes, la bâche a un coût (dont le prix est proportionnel à sa solidité et donc à son épaisseur), mais elle vous évite vraiment bien des misères : le pinceau qui tombe et roule sur tout le parquet, le pot dans lequel on butte en fin de journée car la fatigue se fait sentir, bref autant de galères évitées avec la pose d’une protection. Là, tu viens de comprendre que le journal étalé au sol, ça ne fera pas l’affaire, ce n’est pas là que tu grapilleras quelques euros sur ta factura finale.

Bache_CastoJ’avais opté pour la bâche de protection pas chère (environ 3 euros) de chez Casto, vraiment pas très résistante, il fallait faire attention à bien soulever l’escabeau, sinon hop un trou. Mais elle a fait l’affaire.
Avant de peindre, on enlève les plinthes (si si) et on prend le temps de fixer sa bâche de protection avec un adhésif de masquage (même du bas de gamme, pas la peine de prendre le top pour ça, mais ailleurs siiiii, on y reviendra).
On pense aussi à mettre une serpillère en sortie de pièce : si les semelles des chaussures sont tachées, pas la peine de décorer toute la longueur du couloir…

 

Découverte récente et coup de cœur : la bâche 3M en rouleau, avec adhésif intégré et système pour découper la longueur qu’on veut. Il reste à la déplier pour couvrir un meuble, pour ma part ce fut le plan de travail de la cuisine qui a servi de stockage à tout le matériel de peinture, je n’avais pas envie de le saboter avant même de m’en servir. 😉

Bache_deroulante

Bache-decoupe

J’espère que ce premier article t’a été utile, n’hésite pas à ajouter en commentaire tes propres astuces, elles serviront à tout le monde !

 

One Response to Peindre soi-même : astuces de protection

  1. […] Dans le précédent article « brico », je te parlais de bâcher ton sol et tu as pu voir une jolie photo de chambre rose à souhait. Voilà le premier défi qui nous attendait : repeindre en blanc deux chambres rose et mauve… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.